LE CHANT D’EMPÉDOCLE
de Sylvain L’Espérance et Marie-Claude Loiselle

Des mots nous sont adressés par Empédocle, à 2500 ans de distance. Puis, il y a le chant du vent, de la terre et de l’eau, la respiration secrète des éléments. La vie des arbres et de la pierre se mêle à celle des femmes, des hommes et des bêtes. Leurs voix s’accordent avec les métamorphoses d’un voyageur invisible dont le parcours nous rappelle que les histoires que l’on croit hors du temps ne passent jamais. Histoires portées par des vents de destruction et de folie, de liberté et de devenir.